Les infratextes

Voir l'application en ligne

Seize panneaux d’entrée de ville collés au sol et rythmant un espace culturel jouent sur l’intervalle entre le dessous et le dessus de la surface.

Les infratextes composent un parcours discret à travers des panneaux signalant un prétexte à dire le dessous de la surface. Aphoriques pour le fond, routiers pour la forme, rythmiques pour l’espace, horizontales pour le plan, adhésifs pour le sol.

Dérivant depuis des contraintes oulipiennes, les infratextes répondent à des impératifs à la fois graphiques et textuels. Ils sont composés dans un modèle commun : des panneaux d’entrée de ville. Par ailleurs, l’utilisation des abréviations s/ (sur) ou s/s (sous) articule leur densité entre deux niveaux.

Ces sentences créent un réseau de nœuds graphiques et sémantiques qui interpellent le visiteur dans sa circulation au sein du bâtiment. Disposés au sol, dans le dédale du Carré Amelot, les infratextes sont autant d’invitation à franchir le seuil de l’exposition.


Production : Carré Amelot
Diffusion : Carré Amelot, La Rochelle
Achat de la ville de La Rochelle