La poubelle-souris

Vidéo en ligne - poubelle interactive - 2009

La poubelle-souris est une chimère contemporaine, hybride entre banal objet domestique et outil technologique. Cette vidéo promotionnelle invite le visiteur dans un entre-deux où se mêlent art et technologie, poésie et dérision, mythe et réalité.

L’installation est composée d’une projection vidéo et d’une poubelle interactive. Le spect-acteur peut visionner en boucle linéaire le film dans lequel un créateur ingénieux fait la promotion de son invention. Mais dès qu’il manipule la poubelle pour vérifier les allégations du chercheur, la vidéo se dérèglent. La poubelle agit sur la projection en la perturbant au lieu de la contrôler. La réalité rejoint le mythe.

La vidéo est une parodie de film promotionnel. Elle dure environ 6 minutes. Un chercheur, sérieusement décalé, y présente la dernière innovation issue de ses laboratoires-ateliers. Après un court historique de la poubelle, puis de la souris, en passant par le ready-made, il analyse la relation entre l’homme et la souris dans notre civilisation. Ainsi, dit-il, naît l’idée de coupler une souris avec un objet du quotidien.
Fort du succès rencontré par le fer-souris, son équipe a mis au point l’objet qui fera bientôt rêver tous les jeunes couples : la poubelle-souris. Il leur permettra de naviguer dans une animation interactive tout en sortant leurs déchets. En réalité, la poubelle-souris était bel et bien destinée à interagir avec une animation projetée sur le mur d’une ruelle. Elle découle du projet "Sous le balcon", initié en 2007, qui met en regard le microcosme d'une ruelle et la globalité d'Internet. Et elle fait suite aux expositions où un fer-souris et une planche à repasser étaient transformés en borne interactive.
Mais la mise en oeuvre de la poubelle-souris s’est heurtée à différents problèmes techniques pour finalement rebondir sur le projet actuel. En effet, l’association d’une poubelle à roulette, d’un ballon de basket, d’une souris optique et de quelques algorithmes abouti pour l'instant à une interface trop imprécise pour permettre une navigation sereine, mais suffisante pour agir sur une vidéo.Le mouvement de la poubelle-souris entraîne des déplacements incontrolés de la tête de lecture (élément graphique discret situé en bas de la projection). Il faut beaucoup d’application pour positionner la tête de lecture à l’endroit voulu. Le couvercle de la poubelle fait office de click et permet de rembobiner la vidéo.
Enfin, si le visiteur manipule la poubelle lorsqu'il y est invité, une séquence cachée lui sera dévoilée...